AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeunes et illimités

Aller en bas 
AuteurMessage
Xian Moriarty
Membre fondateur/trice de Plume
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 30
Localisation : dans son fauteuil
Date d'inscription : 12/11/2008

Information membre
Mes histoires:

MessageSujet: Jeunes et illimités    Mar 23 Nov - 12:31

Le slogan de cette pub m'a particulièrement marqué et on pourrait l'appliquer aux romans pour jeunes.

Dans les romans jeunesses, on a la sensations que les adolescents sont les "rois" du monde et qu'ils peuvent faire ce qu'ils leur plaisent. On a l'impression qu'ils peuvent tout faire, que les règles ne les concernent pas....

Bon, je vais encore taper sur Harry Potter (je tiens à préciser que j'aime Harry Potter mais qu'il est un bon support pour plusieurs réflexions). Bien qu'il soit calme dans les premiers tomes, le jeune garçons et ses compagnons font de plus en plus fi du règlement et des lois des adultes.
Normale de faire des conneries et de désobéir (c'est pas moi qui dirait le contraire) mais on a parfois l'impression que les règles n'ont qu'un seul but : empêcher l'accomplissement personnel, d'aller au bout de ses plans.

En fait, on en revient à la politique de l'enfant roi.

Pensez-vous que les ados puissent vraiment tout faire dans les romans ?

_________________
Xian Moriarty, la gendarmette de Plume, at your service.
Admin, auteur & gendarmette.


Mon Blog :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xian-moriarty.over-blog.com/
Teneombre
Petite chenille
avatar

Nombre de messages : 166
Age : 27
Localisation : Sous la lune, avec ma plume
Date d'inscription : 25/10/2010

Information membre
Mes histoires:

MessageSujet: Re: Jeunes et illimités    Mar 23 Nov - 17:54

Je réagirais uniquement sur ton exemple de HP puisque je déteste littéralement cette pub (je quitte la pièce dès qu'elle apparait). Dans HP, il ne faut pas oublier que Voldemort prend peu à peu le pouvoir. Cela devient donc en quelque sorte de la désobéissance civique. J'ai pas besoin de citer un exemple d'il y a 70 ans où, en temps de guerre, c'était combattre pour la liberté que de déroger à certaines règles et lois. Pour ce qui est du règlement de l'école, il ne faut pas oublier que la plus part des lycées/écoles, il y a des règles stupides (pas le droit d'avoir des écouteurs dans un couloir, pas le droit de bécoter sa petite amie, même dans la discrétion... on avait même pas le droit de se tenir la main, c'est dire...) qu'il est presque naturel d'enfreindre, pour bien montrer leur stupidité.
Après, ceci est une transposition d'un roman anglais sur un règlement de lycée français. N'ayant pas une bonne culture anglo-saxonne, je ne m'avancerais pas plus avant sur le sujet Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salyna cushing-price
Membre fondateur/trice de Plume
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 30
Date d'inscription : 12/11/2008

Information membre
Mes histoires:

MessageSujet: Re: Jeunes et illimités    Mar 23 Nov - 18:29

Je pense que Xian veux parler des jeunes qui se croit tout permis, dans le sens où tout leur est "dû". Je suis jeune, donc JE DOIS avoir si, faire ça, même si contre les règles et par règles, je pense qu'elle ne parle pas forcement des lois.
Je citerai un exemple qui met arrivée : J'étais au cinéma, et y'a 2 gamine de 14-15 ans qui entre, et dans la peine ombre, n'arrête pas de se prendre en photo avec un grand flash. Bon, une fois, deux fois ça va, mais au bout de 5 minutes, je vais les voir en leur demandant d'arrêté parce que le flash dans l'ombre, ça fait mal au yeux et vu le magnifique temps qu'il faisait dehors, elle n'avait qu'a aller prendre des photos dehors. L'une d'elle me répond : oué mais on est en démocratie (ho le bel argument !), on fait ce qu'on veut. Sur ce, je lui répond que c'est pas une question de démocratie, mais de respect.
Je pense qu'avec la politique de l'enfant roi, les jeunes se croient tous permis et croient que tout leur est du.



_________________
"Leave my loneliness unbroken! - quit the bust above my door!
Take thy beak from out my heart, and take thy form from off my door!" The Raven ~Edgar Allan Poe

May the Force be with you .... always ~ Obi-Wan Kenobi

I like your whispering in the dark, there are whispers of the past ~ Unsun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anaiscience-en-cavale.over-blog.com/#
Monkey C Andy
Petite chenille
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 30
Localisation : Erf... Quelque part où je me fais chier.
Date d'inscription : 13/03/2009

Information membre
Mes histoires:

MessageSujet: Re: Jeunes et illimités    Jeu 2 Déc - 3:53

Pour ma part... J'ai peut-être mal compris, mais je radoterais simplement en signifiant que je fais toujours une distinction entre fiction et réalité. Comme la question est : Est-ce que les ados peuvent tout se permettre dans les romans. Je dis oui... Mais ! Faut que ça reste crédible. Enfin, c'est un peu difficile là.

Ce que j'entends par crédible c'est que bon : Imaginons le gamin qui tabasse ses parents, qui brûle son école, qui flingue librement les passants sans jamais être inquiété... A moins que l'univers dans lequel il évolue ne condamne pas ce genre d'acte, c'est bon, mais si on se retrouve dans le même monde que le notre, avec ses mêmes règles et que le gamin peut flinguer qui il veut sous le nez des flics sans que ceux-ci réagissent, là, c'est juste pas crédible ! ( C'est tiré par les cheveux, mais c'est pour expliquer l'idée. XD )

Sans ça, il faut bien que les ados aient plus ou moins de liberté dans les romans pour jeunesse, qu'ils fassent des choses qui attirent l'attention de ses lecteurs. Si le gamin était comme eux, pouvait jamais rien faire, était tout le temps puni dans sa chambre, alors qu'il meurt d'envie de faire le mur, et qu'il se contente de n'être qu'une reproduction de la vie de celui qui le lit, je ne pense pas que ce bouquin aurait du succès auprès de la jeunesse. Au contraire, si le gamin se fait punir, mais fait quand même le mur, là ça va plaire, parce que lui a le courage de faire ce que certains pourraient rêver de faire... C'est, excitant, d'une certaine façon. Un exemple tout con : Le club des 5. Sérieux, ces gamins avaient beau être très sages, n'empêche qu'ils n'écoutaient pas toujours les ordres des adultes et se jetaient dans l'aventure malgré tout. S'ils ne l'auraient pas fait, ces romans n'auraient pas eu autant de succès.

Dans la réalité, c'est une autre histoire ! La politique de l'enfant roi me gave. Mais quand on est ado, on est toujours à croire que tout nous est dû. Après, on se rend compte de notre connerie quand on grandi... Et là on a envie de se baffer ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeunes et illimités    

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeunes et illimités
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ateliers pour vos jeunes cet été
» Le magasin des Jeunes Dames
» Ketil Björnstad, La Société des jeunes pianistes
» La lecture chez les jeunes
» Salauds de jeunes…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume Imag'In Air :: Livre Plume Imag'In Air :: Chapitre III: L'assemblée :: Discussion générale-
Sauter vers: